La Lettre des Signaux Faibles a une version gratuite avec 5 ou 6 signaux faibles, la version payante, Premium, comporte entre 20 et 25 signaux faibles

Signal faible 1 : 10 + 1 signaux forts pour 2017 ! 1. L’explosion de l’intelligence artificielle, IA, dont les chatbots, robots conversationnels 2. Début de la révolte numérique avec le débranchement de chatbots 3. Après les GAFA et les NATU (Netflix, Airbnb, Tesla et Uber), les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi) 4. Les voitures autonomes se multiplient non officiellement 5. La blockchain va finir comme les Google Glass 6. L’échec relatif des IoT, l’internet des objets 7. La Fintech s’embourbe 8. Le tournant est pris de l’AgriTech 9. Le pragmatisme de Trump s’impose notamment dans le contrôle climatique 10. Dans Blablacar il y a blabla. Avant/avec la technique 11. http://www.latribune.fr/opinions/blogs/signaux-faibles/heureux-comme-dieu-en-france-en-2040-626513.html

Signal faible 4 : qui sera le gagnant de la voiture autonome La loi traine. La voiture autonome roulera avant la loi. Les acteurs de ce marché ont des visées différentes. Pour Uber, c’est être l’acteur de la non possession de la future voiture. Pour Google (Waymo), c’est l’Android à 4 roues, le logiciel, la source d’information de la future voiture. Pour Apple, c’est toujours le design de l’objet, son ergonomie et donc l’interface système. Pour Tesla, c’est la partie d’un ensemble électrique. Pour les anciens constructeurs, c’est une nouvelle voiture. Il y aura un gagnant majeur …. Faites vos jeux ! Il y aura donc des morts.

Signal faible 6 : les conquêtes des espaces Il n’y a pas un espace. OneWeb par exemple va lancer 900 minisatellites gros comme des machines à laver, 300.000 € la pièce, produits à raison de 2 par jour ! Arianespace est loin du satellite à 60 millions € l’unité. OneWeb a levé 1 milliards $ en décembre. Non seulement le modèle économique change, mais le modèle de société change ! L’espace remplace les poteaux électriques ! Galileo est entré en service mi-décembre..

Signal faible 7 : la recherche du futur L’OCDE constate que les capacités de recherche mondiale de R&D ont doublé en 15 ans. Mais pour ses pays membres le financement public baisse. Il y a plusieurs lectures : 1. La part des émergents monte ; 2. Dans les choix publics, santé et retraites sont financés au détriment de la recherche ; 3. Les états se désinvestissent au profit des entreprises ; 4. A quelques décennies, l’OCDE paiera chèrement l’absence de nouvelles technologies majeures qui appartiendront soit à des entreprises, soit à des Etats non OCDE. L’OCDE deviendra dépendante.