Signal faible 1 : les messages de l’élection de Trump

Que l’on apprécie ou pas Trump, son élection porte plusieurs messages, plusieurs signaux faibles. 1. Le regard français est systématiquement favorable aux démocrates. C’est une forme de pensée en silo : changer de regard en prospective est la chose la plus nécessaire et la plus délicate à faire 2. La révolte des « oubliés » est un signal fort. Hillary Clinton a été soutenue par Obama, Washington et le système, de nombreuses vedettes et la Silicon Valley : ce fut un message contre-productif 3. L’énormité des affirmations et les insultes de Trump ont enfoncé les médias et ont été une libération de la parole (qui lui ont fait économiser des centaines de millions de $ en communication) 4. Les réseaux sociaux sont incontrôlés et incontrôlables. S’ils étaient l’arme des geeks, aujourd’hui les réseaux libèrent la parole sous anonymat relatif ce qui en fait une arme de désinformation largement utilisée par Trump 5. Son intuition a été son meilleur allié, loin des conseils se fondant sur les datas, et sa campagne dans les swing states (Pennsylvanie, Wisconsin, Illinois, Michigan) a été fatale à H Clinton 6. Il a vendu la marque Trump comme un bénéfice de réussite 7. Si Trump lui-même n’est pas reproductible, son vote l’est (Brexi, Front National, …) : la grande leçon est de ne pas imaginer que les grandes métropoles tiennent seules le futur 8. Reste que l’euro baisse, les bourses américaines montent et l’inflation reprend …

Signal faible 2 : Le Pen au premier tour

Avant son élection, il aurait été possible en leçon du Brexit et de Trump d’imaginer Marine Le Pen élue au premier tour des présidentielles françaises. Fillon se présente comme un homme de valeurs auxquelles on adhère quand Le Pen est une femme d’opposants que l’on rejoint.

Signal faible 3 : à quoi sert Uber

Uber (les VTC par application sur mobile) est apparu il y a 4 ans en France. BCG en a fait une étude et d’autres études sont faites. Les VTC fonctionnent à 90% en Ile de France, il faut en effet un territoire dense. Ils ont fait baisser l’activité des taxis de 5.3% par an en Ile de France, Sans compter l’impact des vélos taxis qui se sont multipliés. Et ils ont fait baisser le prix de la licence. Souvent chômeur au départ, un chauffeur de VTC ne serait pas embauché dans une entreprise, il devient autoentrepreneur chez Uber ou autres. On connait la rémunération des chauffeurs de VTC, entre 1.400 et 1.600€/mois pour 50 heures hebdomadaires. Pour les taxis, avec des rémunérations en espèces, la rémunération est moins nette. Le résultat est néanmoins là, la profession de taxi attire moins … 2.000 départs sont attendus en 2017 sur les 18.000 taxis parisiens. Si l’ubérisation sert à sortir du sans-emploi, j’y suis favorable.

La Lettre gratuite comporte 5 ou 6 signaux faibles. La Lettre sur abonnement payant comporte entre 15 et 20 signaux faibles, en fait plus de 20